Qu’est ce qu’un augure en divination ?

L’art de la divination se décline sous de nombreuses formes ayant chacune leurs caractéristiques et leurs propres manières de faire apparaître des flashs, de prédire l’avenir. Parmi ce type de voyance se trouve l’augure, une pratique divinatoire qui fût déjà pratiquée depuis fort longtemps, durant l’époque de la Rome antique.

À l’origine de l’augure

Durant les temps anciens, les augures font référence aux prêtres de la civilisation romaine dont le rôle consiste principalement à prédire l’avenir à travers l’interprétation des signes de la nature. Dans cette dynamique, les phénomènes qu’ils prédisent sont considérés comme des présages naturels. Autrement dit, ils sont en quelque sorte perçus au même titre que des prévisions fondées principalement sur l’interprétation et l’analyse de signe qui précèdent une situation. À part cela, il est également possible d’apercevoir l’augure sous un autre point de vue, sans pour autant se détacher de sa vocation initiale. En effet, cette pratique fait aussi référence à la divination utilisée par les prêtres au même rang que les messages ou bien les informations invoquées par les Dieux.

Le collège des augures, pour se mettre à cette pratique de divination

Dans la Rome antique, les personnes qui pratiquent l’augure comme support de prédiction, entre autres les prêtres sont considérés des personnes de très haute importance. On leur attribue ainsi une grande considération grâce à leurs compétences et leurs connaissances particulières. À ce propos, ces voyants tirent exclusivement leurs sources de savoir dans les livres et les documents secrets que peu de gens possédaient à l’époque. Cela dit, à l’heure actuelle comme dans les temps anciens, les personnes qui souhaitent prédire l’avenir à travers cette pratique sont obligées de consulter ces documents écrits. À part cela, cette pratique divinatoire se base exclusivement sur l’interprétation des 12 signes de zodiaques. Plus précisément, elle est basée sur la représentation symbolique des 12 constellations d’une partie de la sphère céleste sur lesquels se trouvent les trajectoires visibles de la lune, du soleil et notamment des planètes du système solaire.

Les règles relatives à l’interprétation de l’augure

La lecture et l’interprétation demeurent les fonctions principales du divin. Dans ce sens, pour une interprétation dans les règles de l’art, ce dernier doit parfaire certains gestes le long de la consultation. Il est par exemple obligé de s’orienter vers le nord. De plus, il doit avoir l’occident dans sa gauche et l’orient à sa droite. En ce qui concerne l’interprétation proprement dite, les messages positifs en provenance des Dieux viennent en général du fait que l’éclair, le vol, le vent ou l’oiseau se trouve du côté droit de celui qui l’observe. À l’inverse, s’il suit le côté gauche, cela signifie clairement que les présages sont négatifs ou bien que les divinités n’ont pas approuvé la requête.

Comment utiliser des runes ?
Vous avez peut-être un don de divination : les signes à surveiller