Que se passe-t-il concrètement lors d’une séance d’écriture automatique ?

L’écriture automatique consiste en deux éléments. D’une part, ce qui est écrit par le sujet, mais qui ne provient pas de pensées conscientes. Lorsqu’il écrit, il ne sait pas ce qu’il va écrire et il n’a pas conscience de ce qui est écrit. D’autre part, l’écriture automatique permet de communiquer avec les esprits. Comment se déroule une séance d’écriture automatique ?

Comment se pratique l’écriture automatique ?

L’écriture automatique est un outil de voyance ou de divination. Il permet d’obtenir des informations sur sa vie personnelle, mais aussi de communiquer avec une personne décédée. Elle demande peu de matériel. Un stylo ou un crayon à papier et une feuille suffisent. Si vous êtes plus à l’aise sur un ordinateur, vous pouvez aussi vous servir d’un logiciel de traitement de texte. Les fautes de frappe ont d’ailleurs souvent une signification particulière. L’écriture automatique se présente sous forme de mots, de phrases voire de paragraphe entier ou encore de symboles. Il arrive que cela soit illisible, mélangé dans une autre langue. Il faut préciser que durant ces séances, la pointe de ce stylo ne se décolle jamais de la feuille, d’où des écritures parfois difficiles à déchiffrer.

Être détendu : une nécessité

Avant de commencer une séance d’écriture automatique, il est important de se mettre en condition. Un état de détente est essentiel pour que la séance soit bénéfique. Tous vos muscles doivent être détendus. Pour cela, vous pouvez serrer et relâcher progressivement les muscles à plusieurs reprises, écouter une musique apaisante, ou utiliser tout autre pratique de relaxation. Vous devez être concentré, et non distrait par des pensées qui vous viennent. L’écriture automatique demande du temps et de l’entraînement. Il ne faut donc pas hésiter à réitérer l’expérience de nombreuses fois, si possible à un moment fixe de la journée.

Le déroulement

Ça y est, vous êtes détendu et assis confortablement devant votre feuille ou votre clavier ? Vous pouvez appeler dans votre tête la personne avec qui vous souhaitez communiquer. Toutefois, vous ne pouvez dialoguer qu’avec un esprit à la fois. Vous pouvez alors commencer à poser des questions. Il est conseillé de débuter par des questions simples dont la réponse sera oui ou non. La question ne peut être posée qu’une seule fois. Notez ensuite tout ce qui vient sans jamais vous arrêter. Il est important que vous vous sentiez à l’aise avec les esprits et avec les informations qu’ils vous communiquent. Si ce n’est pas le cas, ne poursuivez plus la séance.

Comment reconnaître un don de médiumnité ?
Comment éviter l’addiction à la voyance ?